Chaque seconde compte

Non disponible.

«Chaque fois que je remporte le Tour de France, je prouve que je suis vivant et que d'autres peuvent survivre. J'ai survécu au cancer, encore et encore et encore. J'ai remporté cinq fois le Tour, et je ne serais pas contre un sixième titre en 2004. Ce serait une bonne façon de vivre. Mais je n'aurais pas remporté un seul Tour sans ce que la maladie m'a appris: la douleur n'a qu'un temps mais lorsqu'on renonce, c'est pour toujours.Il n'y a pas eu pour moi de dénouement heureux comme dans les contes. J'ai survécu au cancer et j'ai effectué un retour triomphant, comme cycliste, en remportant le Tour 1999, mais c'était plus un commencement qu'une fin. Au cours des cinq années qui ont suivi, j'ai eu trois enfants, j'ai subi des centaines de contrôles anti-dopage, je me suis rompu le cou, j'ai gagné d'autres courses, j'en ai aussi perdu quelques-unes et j'ai vécu la fin de mon mariage. Entre autres aventures.»Lance Armstrong

Les libraires vous invitent à consulter

Lance Armstrong : vérités ou conséquences

Par publié le

Lundi dernier, à la Cour supérieure à Montréal, une requête pour accorder un recours collectif fut déposée contre le cycliste Lance Armstrong pour avoir délibérément menti dans ses autobiographies, et contre les maisons d’édition qui les ont publiées. Eric Sebagg, le demandeur, se dit victime de « fausse représentation » puisque Monsieur Armstrong affirme dans ses deux autobiographies - It's Not About The Bike : My Journey Back To Life et Every Second Counts - qu’il ne s’est jamais dopé, quand i

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres